14 mars 2008

Clin d'oeil à Vincent Delerm

Tu iras acheter un peu d'argent au distributeur d'en bas,

Il fera beau, il fera froid,

ce matin d'octobre triste,

ce matin d'octobre sobre, ce matin sans train.

Tu reviendras un peu grognon du distributeur d'en bas,

Tu seras beau, tout sera froid,

ce matin d'octobre vide,

comme le frigo blanc là-bas,

sous le néon qui clignote avec entrain.

Ce matin d'octobre je suis partie, j'ai fermé la porte sur nous deux,

le temps d'un week-end.

Mais ce matin froid te sourit malicieusement,

et ce matin d'octobre sera gai finalement!

Matin sans chagrin comme un matin sans train.

Je reviens.

Posté par Bleue_Berry à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Clin d'oeil à Vincent Delerm

Nouveau commentaire