02 juin 2008

Fondu un être en deux/ Fendus deux êtres en mille

Le temps n'a pas de bornes il est comme concentré et tous le mal en un point qui rayonne éclaire parfois en sombre toutes les nouvelles déceptions comme si le malheur n'avait lieu qu'une fois où il survient toujours le même et la peine fait de milles instants le même sans limites et sans horizon...

Posté par Bleue_Berry à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Fondu un être en deux/ Fendus deux êtres en mille

Nouveau commentaire